Les avantages et les inconvénients de la voiture autonome

Rate this post

Les voitures autonomes font parties de l’imaginaire collectif et représentent un monde futuriste où il sera possible de se déplacer librement en utilisant des véhicules intelligents. Mais pour autant, ce monde où le voiture n’a plus besoin de conducteur n’est pas sans risque et sans inconvénient.

Aujourd’hui je vous propose un article exhaustif et objectif sur les avantages, mais aussi sur les inconvénients des voitures autonomes.

Les véhicules automatisés : un débat passionnel

voiture autonomeLorsque l’on aborde le sujet des voitures intelligentes, la plupart des personnes sont enthousiastes ou inquiètes à l’idée de voir circuler des véhicules sans pilote. En effet, le débat est passionné et chacun y va de sa représentation avec son lot d’euphorie et d’angoisse.

Les voitures autonomes font remonter beaucoup d’émotions, beaucoup d’espoir mais aussi beaucoup de peurs. Pour autant, il me parait essentiel d’avoir une vision rationnelle de ce que peut être une voiture autonome dans le futur. Dans la presse spécialisée les experts s’affrontent pour classer les avantages et les inconvénients des voitures autonomes.

Voici quelques-uns des avantages et inconvénients les plus fréquemment mentionnés vis-à-vis des voitures autonomes et qui sont partagés par les spécialistes automobiles.

Les avantages

Je souhaite commencer par les avantages car la voiture autonome est avant tout une prouesse technologique qui révolutionnera sans doute nos déplacements.

Parmi les avantages il y a :

– La sécurité accrue, notamment grâce à la présence de nombreuses fonctionnalités qui analysent l’environnement et anticipent les réactions humaines. Ces nombreux capteurs augmentent considérablement la sécurité des passagers et des passants extérieurs.

– La plus grande mobilité pour les non-conducteurs, les personnes âgées ou handicapées, ainsi que les plus jeunes.

– Optimisation de l’espace public avec la réduction mécanique des places de parking, le développement massif des transports en commun autonomes permettront ce gain-là. D’autre part, une voiture intelligente pourra non seulement déposer ses passagers, mais rentrer au domicile lorsque la course sera faite.

– Amélioration du confort en voiture : les passagers pourront se reposer, travailler ou réaliser des activités de détente au sein de l’habitacle. La vigilance pendant le transport sera minime.

– Diminution du nombre de véhicules en déplacement et optimisation de l’espace urbain.

– Circulation plus fluide, notamment grâce au réseau interconnecté permettant aux voitures en circulation d’optimiser leurs trajets et de réduire les temps d’attente.

Les inconvénients

Maintenant que j’ai exposé les avantages je vous propose un rapide coup d’œil aux inconvénients qui pourront sans doute être solutionnés par le progrès technologique.

– Les coûts plus élevés de l’achat d’une voiture. En effet, on peut anticiper le fait que dans la première phase de déploiement des véhicules autonomes, les coûts d’achat ou la maintenance d’une telle voiture peut être plus coûteux en raison de la popularité relativement faible (un petit nombre de ces voitures en circulation).

– Les préoccupations concernant la sécurité routière, car les voitures peuvent ne pas être en mesure de réagir et d’analyser chaque situation à risque comme le ferait un conducteur. Ce sont des difficultés présentes qui pourront évoluées positivement à l’avenir.

– Des inquiétudes concernant la sécurité des conducteurs de voitures traditionnelles : les conducteurs de voitures autonomes et conventionnelles devront apprendre à coopérer.

– Des craintes concernant les erreurs du système (bug, piratage, interférence, mise à jour) : par exemple, comment se comportera une voiture autonome en cas de panne ?

– Sur le plan éthique : comment se comportera une voiture autonome si elle doit faire des choix sur la vie de ses passagers et piétons sur la route ?

– Sur le plan de la responsabilité : qui supportera les frais en cas d’accident de voiture sans conducteur ? Le constructeur automobile sera-t-il retenu comme responsable ? Le concepteur du logiciel ? Les passagers ?

En espérant que ces différents points soulevés dans mon article vous permettront d’avoir une vision plus juste de ce que peut représenter l’avenir de la voiture autonome.