Comprendre le moteur d’une voiture électrique

Avec le développement des voitures électriques ces dernières années, il est important de connaître son bon fonctionnement afin de pouvoir l’utiliser correctement ou la réparer si nécessaire. Grâce à l’avancée de la technologie automobile, les moteurs électriques pourraient disparaître de sous le capot d’une voiture. La voiture de demain ne ressemblera donc plus du tout à celle d’aujourd’hui.

Comment fonctionne le moteur d’une voiture électrique ?

Comprendre le moteur d’une voiture électrique Un moteur électrique permet de transformer l’énergie en énergie mécanique, c’est-à-dire en mouvement. Il s’agit donc du cœur même d’une automobile afin qu’elle puisse avancer. Dans le cas d’une voiture électrique, un courant est utilisé afin de créer un champ magnétique sur le stator, qui est la partie fixe de la machine. En se déplaçant, ce dernier va mettre en mouvement le rotor (pièce tournante). Celui-ci générera alors l’énergie mécanique nécessaire pour faire tourner les engrenages du véhicule. La rotation de ces engrenages entraîne celle des roues. La maintenance du moteur électrique est donc primordiale pour assurer le bon fonctionnement de sa voiture électrique. Si malgré votre prévention, votre moteur électrique tombe en panne, vous pourrez essayer de le réparer vous même dans un premier temps ou faire appel à une entreprise spécialisée dans la réparation de moteur électrique.

Les avantages d’un moteur électrique

Une voiture électrique se déplace à l’aide d’un ou plusieurs moteurs électriques. Ceux-ci sont alimentés par une seule et même batterie. Cette batterie délivre du courant transformé en courant alternatif au travers d’un convertisseur. Grâce à ce processus, un champ magnétique est généré et une bobine se met donc à tourner. A la différence d’un moteur à combustion thermique (voiture à diesel ou à essence), le rendement d’un moteur électrique est de plus de 90%. En effet, les seules pertes d’énergie sont celles liées aux frottements. Notons toutefois que la recharge de batterie engendre également une certaine perte. Outre ce rendement, le moteur électrique est apprécié pour son silence. De plus, il n’est pas nécessaire de changer de vitesse dans une voiture électrique, point important pour la protection de la planète. Seul inconvénient, le blocage des roues lors d’une panne. Lorsqu’une voiture électrique tombe en panne, le moteur bloque les roues, ce qui empêche son tractage.

Les différents types de moteurs pour voiture électrique

Il existe différents types de moteurs de voitures électriques : asynchrones et synchrones. Dans le cas du moteur asynchrone, le rotor est composé d’anneaux et il existe un décalage entre la vitesse du champ magnétique créé par le stator et la vitesse de rotation de l’arbre. Le rotor tournera alors moins vite et n’atteindra jamais la vitesse de synchronisme. Parmi ses principaux atouts, nous pouvons citer son format compact et son léger poids, caractéristiques idéales pour une conduite urbaine. De plus,

Le moteur électrique synchrone renferme un aimant ou un électroaimant. Ainsi, il tourne à la même vitesse que le champ magnétique et bénéficie donc d’une puissance élevée. Pour cela, ce type de moteur électrique équipe de nombreux véhicules.

Le futur des moteurs électriques

A l’origine conçus pour des besoins industriels, le moteur électrique a aujourd’hui trouvé un nouveau créneau : celui des voitures électriques. Avec les progrès technologiques, les moteurs électriques modernes sont désormais bien plus petits et légers que lors de leur création. De fait, ils peuvent directement être positionnés au niveau des roues d’une voiture. Si pour le moment, seules les voitures de course sont ainsi équipées, il s’agira dans le futur d’un changement notoire pour l’automobile. En effet, le compartiment moteur actuel, situé au à l’avant des voitures sera libéré. La voiture du futur risque donc de changer considérablement notre quotidien…