Comment repeindre ses jantes auto ?

Rate this post

Redonner une nouvelle jeunesse à ses pneus consiste aussi à repeindre les jantes. Même si cette tâche est beaucoup moins contraignante et compliquée que la repeinte d’une voiture, elle doit être faite correctement pour pouvoir admirer de beaux résultats.

Sachez que les jantes sont la partie la plus admirée d’une voiture par les amateurs. Si vous ratez cette partie, même la meilleure couleur de voiture aura du mal à rattraper le coup. Pour réussir la repeinte de vos jantes auto, suivez bien ces étapes !

Des préparatifs avant la repeinte

Repeindre des jantes ne signifie pas choisir une peinture et l’appliquer sur le support directement. Il faut premièrement préparer ce dernier pour bien recevoir la peinture en question. Avant tout, il est important de nettoyer la surface pour éliminer toute tâche de graisse et de poussière. Ensuite, vous devrez effectuer des réparations si besoin, c’est-à-dire retirer les parties oxydées ou rouillées et à l’aide d’un mastic aluminium, réparer les chocs et les rayures.

Si les jantes sont déjà peintes, elles nécessitent un ponçage préalable. Celui-ci va permettre à la peinture de mieux s’accrocher. On utilise souvent du papier abrasif entre 400 et 600 pour ce faire. Pour les recoins compliqués, vous pouvez également utiliser une éponge abrasive. En revanche, les jantes en alliage métal, en aluminium ou en acier ne peuvent être poncées. On y applique juste un primaire d’adhésion avant la peinture.

Attention, le ponçage en signifie pas décaper complètement la jante ! Il consiste uniquement à rayer l’ancienne peinture. Ensuite, avec un dégraissant ou une lessive, vous éliminerez toute crasse et procéderez au dépoussiérage des jantes avec un tampon collant, de façon à ce qu’il n’y ait plus aucune trace d’humidité.

Procéder aux primaires et aux apprêts

Vous devez impérativement appliquer un primaire sur les métaux bruts pour garantir l’adhésion de la peinture. Le primaire aura aussi pour rôle d’assurer une meilleure protection contre les corrosions. Passez ensuite au masquage, qui consiste à recouvrir les parties ne devant pas être repeintes. Pour cela, vous pouvez utiliser des adhésifs de masquage ou bien une autre technique moins professionnelle mais tout aussi efficace : glisser des cartes de jeux entre le pneu et la jante.

A cette étape, vous pouvez déjà choisir la méthode de peinture. Pour les jantes, il est possible de recourir aux aérosols ou à un compresseur d’air et un pistolet. Bien sûr, la deuxième option permet d’avoir un travail plus soigné. En ce qui concerne la peinture, c’est la même que celle utilisée pour repeindre une voiture.

La dernière étape avant la repeinte consiste à apposer le vernis. On l’applique en deux passes mouillées, espacées de 5 à 10 minutes entre elles. Pour éviter les traces de cassures une fois les jantes repeintes, les carrossiers rajoutent souvent un additif flexibilisant dans le vernis.

Repeindre les jantes

Pour vous faciliter la tâche, utilisez un support sur lequel le pneu va tourner. Ainsi, le peintre n’aura pas à bouger pour pouvoir peindre chaque surface de la jante. La bonne technique consiste à peindre du centre vers l’extérieur de la jante. Pour que la peinture s’accroche mieux, vous pouvez utiliser une fine voile sur la jante et attendre un moment avant de peindre les couches de peinture.

Au moment de pulvériser, le poignet doit être stable et le pistolet tenu perpendiculairement à environ 15cm de la zone à peindre. Dans tous les cas, il est toujours préférable de confier la repeinte de ses jantes à des professionnels qui maîtrisent toute la technique si vous voulez obtenir un résultat impeccable. Cliquez ici pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *